Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
compteur de visite au format image


Ma vie dure de dix à douze ans. Chaque fois que je devrais me séparer de toi, ce sera pour moi une souffrance. Souviens toi de cela avant de m'acheter.


Donne-moi le temps et la disponibilité de comprendre ce que tu exiges de moi


Si tu es fâché contre moi, oublie vite et ne m'enferme pas pour me punir. Tu as ton travail, tes amis, tes plaisirs : moi je n'ai que toi.

Parle moi, même si je ne comprend pas toujours le sens de tes paroles. Je sais bien que c'est à moi que ta voix s'adresse.


Si tu vois que je suis malheureux au bout de ma laisse ou que je suis maltraité, interviens en ma faveur.


Sois certain que je n'oublie rien : ni la pierre que l'on a jetée, ni la main qui une fois m'a fait du bien

Quand tu es sur le point de me frapper, pense que je pourrais facilement broyer les petits os de ta main dans ma mâchoire mais que je ne le fais pas.

Au travail, avant de me traîter de mauvaise tête ou de paresseux, demande toi plutôt si ce n'est pas la nourriture que je reçois qui ne convient pas, si je ne suis pas resté trop longtemps au soleil, ou, peut être, si mon coeur n'est pas usé.

En été, si tu dois me laisser dans ta voiture, ne te contente pas d'un emplacement momentanément à l'ombre. N'oublie pas que le soleil tourne vite et que l'ombre d'un nuage peut bien être éphémère. Plus d'un y pense trop tard.

Occupe toi d'avantage de moi à mesure que je vieillis et sois à mes côtés dans les moments difficiles.

Le dernier moment venu, ne dis pas : " Je ne peux pas voir ça, cela doit se passer sans moi"

Rappelle-toi que pour moi, jusqu'au bout, tout reste toujours plus facile quand tu es là.





extrait du livre : le programme d'obéissance par la méthode naturelle de J. Ortega.



 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Aventures de Labradors


Voici l'histoire de trois labradors très sympathiques !!!

Radio Lab

 

Episodes Manqués ?